Gérard Miedinger (1912­–1995)

Après sa formation à Zurich et à Paris, Gérard Miedinger se lance en tant qu’indépendant en 1938. En 1945, il fonde l’Atelier Miedinger, où il collabore pendant de longues années avec de jeunes graphistes qu’il encourage dans leurs propres créations. Des artistes renommés comme Ruedi Külling et Peter Vetter ont notamment travaillé dans son atelier. Pendant les dix premières années de sa vie créative, il conçoit de nombreuses affiches primées par le Département de l’intérieur. Le motif du K qu’il applique à la série d’affiches pour l’exposition du Musée des Arts et Métiers de Zurich en 1953 se trouve aujourd’hui dans la collection du Musée d’art moderne de New York. Miedinger fait partie des pionniers du nouveau graphisme suisse sans pour autant se cantonner dans un style précis. Son œuvre est caractérisé par des travaux attrayants, très variés dans leur conception et leur technique. Miedinger s’est également fait un nom par des œuvres tridimensionnelles. C’est ainsi qu’en 1950, il a ébauché et réalisé les vitrines de la Kreditanstalt à la Bahnhofstrasse de Zurich. Aux Expositions internationales de Bruxelles en 1958 et de Montréal en 1967, il a été l’un des concepteurs de l’exposition du pavillon suisse.

En 1975, Gérard Miedinger devient membre de l’Alliance Graphique Internationale (AGI). Président de l’Union des graphistes suisses de 1968 à 1972, il s’est aussi beaucoup investi pour l’amélioration du statut de la profession. Dans ses dernières années, Miedinger a orienté sa création vers les arts non appliqués.

Gérard Miedinger