Ruedi Külling (1935)

Külling a très vite su ce qu'il avait envie de faire: devenir graphiste. Après avoir suivi le cours préparatoire de l'école des arts et métiers de Zurich, il entre en apprentissage à l'atelier de Gerard Miedinger, à Zurich. En 1956, après l'obtention du certificat, il part pour Milan, où il trouve du travail chez Franco Grignani.

De retour à Zurich, Külling est engagé comme graphiste à l'agence de publicité de Viktor N. Cohen qui, à l'époque, occupait une dizaine de personnes. Advico, l'une des plus grandes agences de publicité de Suisse, en est issue. Külling est rapidement nommé Creative Director, puis membre de la direction et, finalement, associé en 1977.

Des occasions de faire des expériences à l'étranger, dans des agences, se sont régulièrement offertes à lui. C'est ainsi qu'en 1961, il travaille brièvement pour la grande agence londonienne Ogilvy & Mather. Au début des années 1960, lorsque les spots publicitaires font leur apparition à la télévision suisse, il assimile encore les bases de ce métier auprès de Leo Burnett à Chicago.

En 1988, Young & Rubicam et Advico fusionnent. Par la suite, l'agence dédiée au design d'entreprise est appelée Külling+Partner Design. En 1996, Ruedi Külling et Hanspeter Hanschick, un expert en marketing pour l'horlogerie, créent la société Xemex Swiss Watch. Külling, homme de la publicité et grand amateur de montres, réalise ainsi son rêve de concevoir l'architecture d'une marque de fond en comble.

Ses affiches publicitaires ont été distinguées à 14 reprises par le Département fédéral de l'Intérieur. Le spot publicitaire pour BIC a obtenu le 1er prix au Festival international du film publicitaire à Cannes, Xemex en 2001 et, en 2002, la distinction de «Watch of the Year».

Külling est membre de l'Alliance Graphique Internationale (AGI) depuis 1968.

Ruedi Külling