Willi Rieser (1936–2016)

Dans le curriculum vitae qu’il a rédigé, Willi Rieser revient sur ses impressions de jeunesse, dans la droguerie de ses parents. Il y avait notamment un magazine commercial sur les couleurs, et en couleurs, qu’il considère comme son école de peinture qui l’a renforcé dans sa volonté de devenir artiste.

Après l’école primaire, il réside jusqu’en 1952 à l’école du couvent de Disentis. Rieser commence ensuite un apprentissage de droguiste à St-Gall, qu’il arrête après deux ans pour entrer dans l’atelier d’Alwin Kneubühler à Zurich en tant qu’apprenti dessinateur. Il termine son apprentissage dans l’atelier de Paul Leber et de Charlotte Schmid.

De 1958 à 1961, Rieser passe la période estivale de l’année à Ibiza où il peint beaucoup, mais produit également des illustrations pour la maison d’édition Arche appartenant à Peter Schifferli. En hiver, il travaille à Zurich pour des agences de publicité. Il est aussi devenu célèbre pour les décorations qu’il crée pendant dix ans pour le Bal masqué des artistes zurichois. En 1962, Rieser épouse Elvira Mozzi et s’installera avec elle, en 1965, à la campagne, à Augwil-Lufingen où le couple vit encore aujourd’hui.

En 1974, il fait partie des fondateurs de l’Art Directors Club Schweiz et devient bientôt l’un des illustrateurs les plus demandés du pays. Le livre de cuisine qu’il a conçu et illustré en 1987 en collaboration avec le chef Horst Petermann, intitulé «Tafelbilder» rencontre un succès. A partir de 1996, Rieser ne se consacre plus qu’aux arts libres, et notamment à la confection de livres.

Willi Rieser